La France découvre une activité venue du froid

Initié par les compétiteurs finlandais de ski de fond, la marche nordique à fait son apparition de manière opportune à la fin des années 30, lors d’hivers doux et en été, afin que les athlètes conservent leur forme et la gestuelle particulière liée l’utilisation intensive des bâtons de ski. 

En partant d'un mouvement tout à fait naturel, marcher, il a suffi de rajouter 2  bâtons pour créer le un nouveau sport global.

  
De bipède, l’homme appréhende ainsi les avantages de la quadrupédie, les bâtons servant de prolongement aux membres supérieurs : plus d’équilibre, plus de travail de l’ensemble des chaines musculaires et donc un gain sur la dépense physique et la vitesse de déplacement, tout en soulagent les articulations des chocs liés à la marche ou à la course.

L'expansion de cette nouvelle activité dans les pays du nord de l’Europe s'est fait très rapidement et très vite, elle a gagné en popularité et s’est démocratisée.

Le ressenti de bien-être est sensible dès les premières séances. Passé les premières minutes d’apprentissage de la technique, vous évoluez en groupe ou seul au milieu de la nature, car cet élément est moteur pour la majorité des pratiquants : faire une activité sportive, conviviale, dans un milieu naturel.

La marche nordique c'est :

 BON POUR SON BIEN-ÊTRE

                      BON POUR LE MORAL

                                       BON POUR SON CORPS